lundi 18 avril 2016

Brocante nautique


Ce dimanche 17 avril a eu lieu la Brocante Nautique du SNEF YACHTING à Seneffe , branche de Bellecourt, canal de Charleroi Bruxelles . Beau succès de participation. Beaucoup d'activités étaient au programme



Une équipe de sauveteurs et leurs chiens Terre-Neuve, les "Saint-Bernard des mers" nous ont fait profiter d'une démonstration de leurs fidèles compagnons 


Une petite vidéo pour illustrer



Pendant ce temps-là , mon épouse arrangeait notre stand ...bien au chaud . En effet comme nous "déchirons" hélas notre bateau de plaisance, quelques pièces étaient exposées                                               

Quelques voitures anciennes pour le plaisir des yeux  étaient de la partie
Ce magnifique utilitaire Chevrolet series AK de 1946  . J'aimerais.

 
Une Citroën 11cv "légère" de 1936  avait toute mon attention
 « En voiture Simone, c’est moi qui conduis, c’est toi qui klaxonnes ! » phrase popularisée par Guy Lux s’adressant à Simone Garnier (jeux télévisés Intervilles ) . Origine de cette sentence: Simone Louise de Pinet de Borde des Forest obtint son permis de conduire en 1929 à l'âge de 19 ans. Elle a été la première française à obtenir son permis de conduire.

Un beau dimanche.

jeudi 10 décembre 2015

Un nid de 39m.

La malterie d'Herent accueille pas mal de 39m. que je n'avais jamais où rarement vu. Il me semble que 2015 est une bonne année pour la récolte d'orge. Les spits et freycinets se succèdent sur le canal de Louvain, canal à petit gabarit. Un festival des chantiers de Boom en Belgique et les autres de France aussi.

Fin octobre et novembre , le HEERENSCHIP construit à Boom au chantier de Winter


Un Carel & Fouchet de Petite Synthes (France) le BETHESDA et le BROOMSTICK un Forges de Strasbourg

Ce jour de décembre, 3 spits à quai, un 4ème est annoncé
Les bateliers font de la place pour l'ordre de déchargement
Le NECTA , construit au chantier De Wachter Kruys à Niel près de Boom ,va pouvoir s'amarrer
Le SHIVA, construit par Dralet de Boom aussi . La cale est vide et il cule pour virer au bassin en aval

C'est la première fois que j'entends parler de ce chantier


HORIZON, construit par Van Garsse à Moerbeke Waas (Belgique) s'est mis à couple du Necta.
Mais avant lui pour décharger l'orge , il ya le HARO un Forges de Strasbourg . Et la pelleteuse ne chôme pas

Mais ce soir "tartiflette" au marché de Noël à Namur. La Belgique est un petit pays ...à petit gabarit et les distances sont très courtes




dimanche 1 novembre 2015

Barrages à aiguilles suite

Fumay, à l'écluse et barrage de St Joseph



L'écluse de type freycinet accueille plus souvent des plaisanciers que des 39m.
  

 et le but de notre visite: le barrage à aiguilles... dont les poignées sont jaunes cette fois-ci . On voit bien le câble de suspension pour les barragistes


 
Ici aussi quelques aiguilles ont été levées pour réguler le débit 


Les aiguilles sont sur la passerelle. En effet c’est un travail pénible, lourd et dangereux
 

 Un panneau VNF nous donne une explication 


 On voit le harnais de survie que le barragiste porte pour s'assurer lors de son travail. Il est suspendu à un câble.  Les passerelles  sont glissantes et sont parfois submergées d'eau. De plus, il doit enlever, avec un crochet, les branches qui pourraient boucher le barrage et parfois le corps d'un animal ou...

"Ligne de vie" , des chaines , rattachée à  un chariot coulissant et le crochet




La passerelle


 Petite vidéo pour se rendre compte du bruit cliquez  https://youtu.be/IGRNzyrRyIc


 Quand le spotter est spotté par son épouse .



Barrages à aiguilles sur la Meuse .


Avant qu'ils ne disparaissent complètement de la Meuse dans le département des Ardennes, je me suis rendu à Fumay pour voir des barrages à aiguilles. Des travaux de remplacement sont déjà terminés, (Givet ) et d'autres ont débuté. On les substitue par des barrages mobiles à vannes et clapets basculants comme celui de la Plante à Namur . 


Les phases des travaux de reconstruction  des nouveaux barrages peuvent  être vues sur les schémas en cliquant sur

Au XIX siècle , pour permettre le passage de bateaux à plus grand gabarit, on a décidé de construire des barrages pour relever le niveau de l'eau aux endroits de faible profondeur.
Schéma d'un barrage à aiguilles.


  Il est constitué  d' un rideau de madriers mis verticalement côte à côte et barrant le lit du fleuve. Les sommets des aiguilles sont peintes et chaque barrage à sa propre couleur. Ainsi lorsqu'une aiguille est emportée par le courant on sait à qu'elle barrage elle appartient et on sait où on doit la ramener. Il paraît que l'on touche une petite récompense quand on la rapporte

 D'abord le barrage et l'écluse d'Uf à Fumay, cité de l'ardoise.


 En amont




 La fermette (en aval) sur laquelle est posée la passerelle où déambule le barragiste suspendu à un câble . Quelques nouvelles aiguilles (non peintes) ont remplacé celles qui ont pris la poudre d'escampette


On voit également que quelques dizaines d'aiguilles ont été enlevées pour mieux réguler le débit


La suite demain pour l'autre barrage à aiguilles et d'autres explications




 

lundi 26 octobre 2015

Herent octobre 2015

Après des mois d'absence, le retour. J'avais quelques difficultés avec "blogger" et windows 10. Je ne parvenais pas à importer mes photos alors que je pouvais écrire le texte. Problèmes de cookies, de navigateur, d'historique, de conformité. Bref depuis hier, j'ai une solution
Donc retour vers le canal de Louvain et la malterie de Herent.
Du brouillard en ce début de matinée
 A l'approche de la malterie mes espoirs de voir un bateau sont remplis. Le Zambezi est à quai

 Une pelleteuse est en train de décharger sa précieuse cargaison et sa cale est presque vide

 Devant lui est amarré le SERJOS un 39m. construit à Weert , Pays-Bas, en 1945 . C'est le seul spits que ce chantier ait construit
 
 Sa cale est  gorgée d'orge
Le Zambezi est vide et laisse sa place au Serjos
On retire touts les écoutilles
 Le campinois , 50m., SUNRISE après avoir viré dans le bassin en aval, s'approche en culant pour livrer son fret en se plaçant derrière le Serjos.


 La voie est libre et le Zambezi repart immédiatement. On ne chôme pas