dimanche 29 avril 2012

A sa "source"


Ça fait belle lurette  que je vous rabâche les oreilles avec le canal de Louvain de son nom actuel, canal Louvain Dyle. Un petit tour à Louvain où il démarre avec le vaartkom, s'imposait. Le but de ma balade est la Dyle près du bassin à Louvain qui est devenu un port de plaisance


Ce qui m'intriguait c'est la Dyle qui était navigable et partiellement canalisée jusqu'à Wavre. Mais  son faible tirant d'eau (maximum 1,5m. ) ne permettait que le passage de bateaux de 20T..  Par exemple, il fallait plus d'un an pour amener les pierres de la carrière d'Avesnes-le -Sec (Nord Pas de Calais)  destinées à la construction de l'Hôtel de ville de Louvain.
Un octroi est donné en 1750 par Marie-Thérèse pour la construction dudit canal .Mais il fallait aussi le remplir d'eau .

 

 En 1751, la dérivation de la Dyle pour alimenter le canal était achevée et le percement de la digue au-dessus du Sluismolen datant du XIV siècle se produisit à la fin de 1752.

  
En fait  sous les anciens bâtiments de Stella Artois dont la démolition est en cours, une vanne fournit l'eau de la Dyle souterraine 

L'entrée 

La sortie de la Dyle

  
L'ouverture dans le Vaartkom: "la source " du canal  

Un monument rappelle l'histoire et l'endroit. Cinq cents ouvriers Ardennais ont creusé A LA PELLE ce "canal de la bière". J'ai compté qu'ils creusaient environ 40m. par jour

 
Flâner le long de la Dyle dans ce vieux quartier est très plaisant . La ville de Louvain s'efforce à remettre cette rivière à ciel ouvert et entretient les murs. Je me suis cru à Bruges  


Les dalles de béton ont été enlevé 
 
  

Une ville avec une rivière ou un fleuve a beaucoup de charme. Elle a du cachet.



Aucun commentaire: