lundi 30 avril 2012

Pas facile de virer

Les yachts sont de sorties sur le canal de Louvain



Il n'est pas facile de virer avec un campinois (5om. de long )en culant dans le bassin en aval de l'écluse de Kampenhout . Ce campinois décide de porter l'arrière du bateau vers la rive droite du bassin de virement. En rive gauche il y a des yachts d'un club de nautisme.



La vidéo du virement


Pour comparer avec cette vidéo (déjà mise sur le blog). Même longueur de bateau mais le batelier dirige l'arrière vers la rive gauche . Cela me semble plus aisé . Le batelier est aussi plus âgé ... l'expérience ????
Cliquez sur le lien
http://youtu.be/ia63l6Yep5g 

dimanche 29 avril 2012

A sa "source"


Ça fait belle lurette  que je vous rabâche les oreilles avec le canal de Louvain de son nom actuel, canal Louvain Dyle. Un petit tour à Louvain où il démarre avec le vaartkom, s'imposait. Le but de ma balade est la Dyle près du bassin à Louvain qui est devenu un port de plaisance


Ce qui m'intriguait c'est la Dyle qui était navigable et partiellement canalisée jusqu'à Wavre. Mais  son faible tirant d'eau (maximum 1,5m. ) ne permettait que le passage de bateaux de 20T..  Par exemple, il fallait plus d'un an pour amener les pierres de la carrière d'Avesnes-le -Sec (Nord Pas de Calais)  destinées à la construction de l'Hôtel de ville de Louvain.
Un octroi est donné en 1750 par Marie-Thérèse pour la construction dudit canal .Mais il fallait aussi le remplir d'eau .

 

 En 1751, la dérivation de la Dyle pour alimenter le canal était achevée et le percement de la digue au-dessus du Sluismolen datant du XIV siècle se produisit à la fin de 1752.

  
En fait  sous les anciens bâtiments de Stella Artois dont la démolition est en cours, une vanne fournit l'eau de la Dyle souterraine 

L'entrée 

La sortie de la Dyle

  
L'ouverture dans le Vaartkom: "la source " du canal  

Un monument rappelle l'histoire et l'endroit. Cinq cents ouvriers Ardennais ont creusé A LA PELLE ce "canal de la bière". J'ai compté qu'ils creusaient environ 40m. par jour

 
Flâner le long de la Dyle dans ce vieux quartier est très plaisant . La ville de Louvain s'efforce à remettre cette rivière à ciel ouvert et entretient les murs. Je me suis cru à Bruges  


Les dalles de béton ont été enlevé 
 
  

Une ville avec une rivière ou un fleuve a beaucoup de charme. Elle a du cachet.



mardi 24 avril 2012

Sans but...Ronquières (fin)

 Spotter sur le vif


Dans le village de Ronquières, à la recherche d'un apiculteur, nous tombons sur la petite rivière Sennette et un ancien moulin de meunier

  
 

  
Enfin les ruches

Sur le chemin de retour sous le plan incliné se tenait un rassemblement de vieilles Citroën.
 Je me devais de m'y arrêter.  Un des rouages du mécanisme de Ronquières
 

Et qui a dit que cela n'a rien à voir avec la "flotte"
Le 1er avril 1932 les modèles C4 et C6 reçoivent le "moteur flottant ( brevet Chrysler = silent bloc)

Ah les tractions Avant. Je me souviens, étant gosse en 1954, de la chevauchée de la 15 cv gris perle (2800cc, six pistons) qui sur la chaussée pavée dépassait dans la montée vers le Sanatorium de Tomberg laissant sur places toutes les autres voitures. Cela m'étonne pas qu'elle porte le titre de voiture du XXe siècle





Un beau dimanche bien rempli à Ronquières





lundi 23 avril 2012

Sans but ...Ronquières (suite 1)

Comme nous sommes dimanche , le pousseur SPES et sa barge remplie de boue de dragage est au repos. C'est l'arrière, coupé,  du 39m. G.CORVOL construit à Rouen en France (cliquez sur  http://pierre-lemoine-parcourshydro.blogspot.com/2010/07/deux-destinees-pour-un-bateau.html)











Également amarré avec sa barge, le pousseur-remorqueur ZEEHOND, construit en 1956 aux Pays-Bas




Amarré rive droite ce 39m  L&A.TABLE . Il semblerait que ce soit l'ex Seveso construit à Baasrode en 1955 ? Bon appétit









Devant lui ce "luxemotor belge" construit à Boom chantier Hellemans, le GELUKSTER .Il fait partie des 14 luxemotors construit par ce chantier Il ressemble à l'ARTOIS aussi un "Hhellemans" (cliquez sur   http://pierre-lemoine-parcourshydro.blogspot.com/search?q=artois ).  .Il est là à Ronquières depuis un bout de temps.



A suivre...








dimanche 22 avril 2012

Sans but... Ronquières

Après la brocante nautique qui se tenait au "SNEF" , nous sommes descendus vers Ronquières. Et cela valait le coup.

En aval du plan incliné, quelques bateaux que je ne connaissais pas étaient amarrés. Mais le temps était fort variable. Une sérieuse averse nous oblige de rester sous un pont .


Après la pluie, le beau temps pour vous présenter ALBI , un spits construit en 1925 au chantier Van Garsse de Moerbeke Waas. Je crois que c'est toujours la même devise depuis la date de construction
Aujourd'hui bateau logement comme on peut lire sur sa nouvelle immatriculation de plaisance









 le NOEDO construit aux Forges de Strasbourg



 Encore un bateau d'un chantier belge, le CERVANTES. Construit en 1941 au chantier Jos Boel & Zn., Temse (Tamise sur l'Escaut, hé oui) ; 70 x 7,2 m. ; 765 T.
 Sous un ciel menaçant








Sous un ciel plus serein





  
A suivre...